Actus

2020-10-15 21:19:38

Nous avons le plaisir de vous informer que le colloque de la SNHF "Santé des plantes : ressources naturelles et biologie contemporaine", initialement prévu ce printemps, a été transformé en une série de webinaires !

Ces webinaires, organisés par la SNHF en partenariat avec Agreenium et l’Académie d’Agriculture de France, se dérouleront les lundis du mois de novembre de 14h30 à 17h00. L’inscription est nécessaire pour chaque webinaire. Retrouvez le programme complet ainsi que les modalités d'inscription sur le site de la SNHF !

2020-10-10 18:44:23

Frondes de Polypodium x mantoniae Rothm. observées dans la vallée de la Sédelle près de Crozant (23)

Prévue du 02 au 04 Octobre 2020, et rescapée du covid-19, de la sécheresse estivale et de la tempête Alex, la minisession ptéridophytes a finalement pu se dérouler sous une pluie d'intensité raisonnable pour le plus grand plaisir de 19 botanistes passionné·e·s !

Paysage creusois près d'Anzème (23)

Michel Boudrie, co-auteur du guide Les fougères et plantes alliées de France et d'Europe occidentale (dont la nouvelle édition sortira bientôt) nous a guidé·e·s à travers la diversité des fougères et prêles rencontrées dans le nord de la Creuse entre le Bourg d'Hem et Fresselines, à la confluence de la Petite et de la Grande Creuse.

Notre guide Michel Boudrie présente Polypodium vulgare au groupe au Pont du diable près d'Anzème (23).

Le groupe a notamment pu retrouver Equisetum ramosissimum Desf. subsp. ramosissimum dans une très belle station dans une carrière près de Lignaud (23) ainsi que, à la Celle-Dunoise, Asplenium trichomanes L. nothosubsp. lusaticum (D.E.Mey.) Lawalrée, hybride entre A. trichomanes subsp. trichomanes et A. trichomanes subsp. quadrivalens D.E.Mey, qui n'avait pas été revu en Creuse depuis 1988.

Station d'Equisetum ramosissimum Desf. subsp. ramosissimum dans la carrière de Lignaud (23). Photo Jean-Marie Dupont.
Equisetum ramosissimum Desf. subsp. ramosissimum. Photo Michel Boudrie.
Asplenium trichomanes L. subsp. quadrivalens D.E.Mey. (à gauche) et Asplenium trichomanes nothosubsp. lusaticum (D.E.Mey.) Lawalrée (à droite).

Le samedi après-midi, le groupe a pu visiter l'arborétum de la Sédelle à Crozant (23).

Le samedi soir, une séance d'observation d'échantillons à l'aide de matériel optique a été organisée grâce à notre collègue Eric Mosnier. La séance a eu lieu au gîte communal du Bourg d'Hem où résidaient la plupart des botanistes présent·e·s grâce à la préparation logistique sans faille d'Anne-Marie Mollet, responsable de l'organisation des sessions et des voyages d'études de la SbF !

Séance d'observation avec matériel optique au gîte du Bourg d'Hem. Photo Jean-Marie Dupont.
Sporanges de Polypodium cambricum L. subsp. cambricum observés au microscope optique grossissement x400. Noter sur le sporange de gauche l'assise mécanique composée de 7 cellules aux parois épaissies.

En attendant le compte-rendu de la minisession, à paraître dans le Journal de Botanique, retrouvez une sélection de photographies !

2020-09-13 12:40:50

A l'occasion de la séance suivant notre Assemblée générale du vendredi 18 Septembre, Mathilde Richard donnera une conférence intitulée « Les plantes et le soin équin : balade ethnobotanique dans le delta de Camargue ». Retrouver prochainement la vidéo de cette conférence dans la rubrique "Actualités" de notre site et sur notre chaîne YouTube.

Résumé :

Dans le delta de Camargue, qu’on disait être aussi « la seule steppe que renferme la France », un petit cheval blanc, indigène de ces terres, appelé race Camargue, a été l’outil de travail et de production des populations pendant des siècles, contribuant à la transformation agricole du territoire et à l’établissement de relations nouvelles avec les régions voisines.

Une médecine vétérinaire traditionnelle spécifique et adaptée aux pathologies du Camargue, a pu se développer au fil des siècles dans le delta grâce à une diversité de milieux naturels et à la flore médicinale très variée, avant d’être éclipsée par la médecine dite « conventionnelle ».

Néanmoins, des témoignages et les informations recueillies récemment lors d’une étude ethnobotanique dans le delta de Camargue, témoignent de la survivance de certaines pratiques médicinales parmi les éleveurs à la retraite, mais également d’un regain d’intérêt de plus jeunes propriétaires de Camargue.

Ainsi, après une première partie détaillant le contexte de l’étude : la région de Camargue et sa mosaïque de milieux écologiques, les caractéristiques du cheval Camargue et de son élevage, je présenterai la méthode utilisée ainsi que les principaux résultats obtenus, sorte de balade botanique dans le Delta de Camargue, afin de mettre en lumière le lien étroit qui unit l’homme au cheval camarguais et à la nature méditerranéenne.

Silybum marianum (L.) Gaertn.

2020-09-13 09:48:25

Nous avons le grand plaisir de vous convier à notre assemblée générale 2020 qui se déroulera à partir de 14 h dans le Grand amphithéâtre de la SNHF, au 84 rue de grenelle, 75007 Paris (Métro : Bac).

Cet amphithéâtre, particulièrement spacieux permet de respecter les recommandations de distanciation ! N’oubliez pas votre masque !

Nous vous rappelons que vous devez être à jour de vos cotisations pour pouvoir participer au vote des motions nécessitant l’approbation de l’assemblée générale. Merci donc, si ce n’est pas encore fait, de vous acquitter de cette formalité dans les plus brefs délais.

Venez nombreux, ou en cas d’impossibilité n’oubliez pas d’envoyer votre procuration.

Depuis 2011 le Conseil vous informe de ses efforts pour moderniser notre société avec notamment l’adoption de nos nouveaux statuts publiés par arrêté du Ministre de l’Intérieur le 26 juillet 2019 et l’ouverture de ce nouveau site web après la mise à disposition d’un site transitoire ! De nouveaux chantiers ont été ouverts en 2020 avec pour but l’augmentation de notre visibilité et le renforcement de nos actions. L’amélioration et le développement de nos publications se poursuit avec des résultats tangibles au niveau national et international. Botany Letters est maintenant bien lancé et en phase ascendante et le Journal de Botanique parait dorénavant régulièrement ; une réflexion est en cours pour proposer une édition numérique. La deuxième édition de Flora Gallica avance mais demandera encore du temps (4-5 ans).

Nous discuterons de nos succès, mais aussi des difficultés rencontrées dans ces tâches, en espérant que vous voudrez bien accorder une nouvelle fois à votre Conseil d’administration votre confiance, et que nous pourrons bénéficier de votre soutien.

Ordre du jour

  • ▪ Ouverture par la Présidente Élisabeth DODINET
  • ▪ Résultats des élections et présentation du nouveau Conseil
  • ▪ Présentation du nouveau Bureau
  • ▪ Présentation des commissions, le cas échéant
  • ▪ Présentation du rapport moral 2019
  • ▪ Confirmation du changement d’adresse du siège social
  • ▪ Adoption du Règlement intérieur en relation avec nos nouveaux Statuts (doc joint)
  • ▪ Délégation à deux membres du droit de consentir aux modifications complémentaires qui pourraient être demandées par l'Administration
  • ▪ Rapport financier et présentation des Comptes 2019
  • ▪ Rapport des Commissaires aux comptes 2019
  • ▪ Présentation et approbation du budget prévisionnel 2020
  • ▪ Suite au legs P-H Bernon, présentation des placements envisagés
  • ▪ Présentation et approbation des cotisations et tarifs 2021
  • ▪ Résolutions soumises au vote
    • - Approbation du rapport moral et d’activités
    • - Approbation des comptes et affectation des résultats
    • - Quitus au trésorier
    • - Placements proposés suite au legs P-H BERNON, le cas échéant
    • - Approbation du budget prévisionnel 2020
    • - Approbation des cotisations et tarifs 2021
  • ▪ Avancement du projet de modernisation de la Société botanique de France
  • ▪ Présentation de notre nouveau site web par Pierre-Antoine PRÉCIGOUT et échanges de vues
  • ▪ Questions diverses

L’Assemblée Générale sera suivie d’une séance dont voici l'agenda :

  • ▪ Ouverture par la Présidente Elisabeth DODINET
  • ▪ Hommage à Yves BARON par Michel BOTINEAU
  • ▪ Hommage à Axel GHESTEM par Jean-Roger WATTEZ et Michel BOTINEAU
  • ▪ Hommage à notre Doyen Jules VIDAL par Sovanmoly HUL
  • ▪ Nouvelles de la société et présentation des nouveaux membres
  • ▪ Éloge à Francis HALLÉ par Marc-André SELOSSE et remise du prix du Conseil 2019
  • ▪ Conférence présentée par Mathilde RICHARD : « Les plantes et le soin équin : balade ethnobotanique dans le delta de la Camargue »

2020-08-18 10:55:51

Nous avons le plaisir de vous convier à notre assemblée générale qui se déroulera vendredi 18 Septembre 2020 à 14h dans le grand amphithéâtre au siège de la SNHF, 84 Rue de Grenelle, 75007 Paris.

La séance suivante aura lieu vendredi 27 Novembre à 14h, également au siège de la SNHF.

2020-08-18 08:52:58

En raison de la pandémie de COVID-19 qui a sévit ce printemps 2020, deux des modules de terrain du Diplôme Universitaire (DU) de botanique organisé par la SbF n'ont malheureusement pas pu avoir eu lieu cette année.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que grâce à la mobilisation de nos enseignant·e·s, tou·te·s bénévoles, ces deux modules seront rattrapés au printemps 2021, en sus de ceux organisés pour la nouvelle promotion du DU, qui avait déjà fait le plein bien avant l'arrivée de la pause estivale.

Le premier de ces modules de terrain, animé dans le Jura par Arnaud Mouly, Guillaume Decocq et Déborah Closset-Kopp, vise à développer une capacité de reconnaissance botanique (utilisation de clés de détermination et observation des organes) sur un ensemble diversifié de familles et genres.

Le second, animé dans le Massif Central par Anne-Marie Mollet et Jean-Marie Dupont, apprend aux étudiant·e·s à effectuer des relevés floristiques, à déterminer les milieux et les groupements végétaux, à connaître les bases de la réglementation sur la protection de la nature et vise à améliorer la méthode de reconnaissance des taxons polymorphes ou "difficiles" (notamment les graminoides). Cette année, Thomas Barthet, ancien étudiant du DU, rejoindra le groupe de nos enseignants pour assurer le dédoublement de ce second module. Merci à lui !

2020-08-18 08:39:03

Nous avons le plaisir de rapporter la naissance officielle cet été de la Fédération Biogée, ou Fédération des Sciences et Technologies du Vivant, des Sciences de la Terre et de l’Environnement.

La fédération, qui rassemble pas moins de 32 académies, institutions, sociétés scientifiques et associations liées à l'enseignement des "SVT" - dont la SbF - a pour objectifs principaux (i) de fédérer les acteur·trices en lien avec les sciences et technologies du vivant, des sciences de la Terre et de l’environnement (en abrégé: STSVTE), ainsi que de promouvoir (ii) la formation des citoyen·ne·s aux STVSTE, (iii) la formation des enseignant·e·s en STVSTE et (iv) l’information sur les STVSTE auprès de divers publics (actions culturelles, artistiques, ...).

Retrouvez la liste des membres de la fédération BioGée ainsi que la liste détaillée de ses objectifs dans cette plaquette de présentation.

La fédération BioGée prévoit une Assemblée Générale physique ou virtuelle, selon les conditions sanitaires, le 12 décembre 2020 à 14h00 et prévoit une Assemblée Générale 2021 physique sur Paris, accompagnée d'une journée de conférence le 29 mai 2021 toute la journée.

2020-08-17 15:33:39

Le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) recrute un·e chargé·e de mission "Gestion des Aires protégées" à pourvoir en septembre 2020. La fiche de poste est accessible directement sur ce lien.

2020-08-16 10:20:46

Nous avons le plaisir de relayer l’annonce cet été de la publication de la nouvelle édition du Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine.

Roux C. et coll., 2020.– Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 3e édition revue et augmentée (2020). Édit. Association française de lichénologie (AFL), Fontainebleau, 1769 p.).         

Retrouvez la toute nouvelle, 3e, édition du Catalogue (2 tomes) en PDF grâce aux liens suivants :

Tome 1 : http://www.lichenologue.org/fr/docs/doc_details.php?&docid=275
Tome 2 : http://www.lichenologue.org/fr/docs/doc_details.php?&docid=276

Tome 1
Introduction avec notamment un bref historique de la lichénologie surtout floristique en France métropolitaine ; un Glossaire avec définition des termes spécialisés employés ; un Catalogue de 5244 taxons (génériques : 627) ; infragénériques 4617 (dont 3864 signalés correctement en France, parmi lesquels 3356 espèces)), indiquant pour chaque espèce : nom et autorité, position systématique et biologie, principaux synonymes et inclus, répartition générale en France, fréquence, caractère patrimonial, menaces (liste rouge), numéros des départements, écologie, références bibliographiques, remarques systématiques ou floristiques ; Conclusion incluant diverses statistiques (notamment du nombre de taxons infragénériques par département) et des précisions sur l’augmentation du nombre de taxons infragénériques en France depuis 1970 ; Appendice taxonomique incluant la description de 5 sp. nov., la proposition de 8 combinaisons nouvelles, d’une néotypification et d’une lectotypification.

Tome 2
3800 cartes de répartition des taxons infragénériques correctement signalés en France.   

2020-08-16 10:06:05

Le 27 Juillet 2020, une délégation de 26 représentant·e·s des sociétés savantes françaises – à laquelle la SbF a participé en la personne de M. Benoît Schoefs – a rencontré Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, à son invitation, pour échanger sur la récente LPPR (Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche).

Lors de cette rencontre, trois interventions préparées par le collectif des sociétés savantes ont permis d’aborder trois thématiques majeures : celle des modalités de financement de la recherche, ainsi que des aspects budgétaires et de ressources humaines de la LPPR. L’ensemble de ces éléments avait fait l’objet d’une lettre adressée le 5 Juin 2020 par la Fédération des Sociétés Savantes à Madame la Ministre, à laquelle Madame la Ministre a répondu par la présente invitation. Le collectif des sociétés savantes a apprécié la qualité du dialogue qui a permis de mieux appréhender ainsi le contexte autour des différents points jugés problématiques, ce qui devrait lui permettre d'émettre des suggestions plus pertinentes pour la suite. Un compte-rendu des discussions est disponible sur le portail des sociétés savantes.